Bonne Fêtes

Rédigé par Sylvie - -

                                         Bonne fêtes a tous.

       REPRISE DES COURS LE 6 JUIN 2020

Classé dans : - Mots clés : aucun

Bien manger!

Rédigé par Sylvie - -
vivonsbienvivonsmieux.fr

La « junk-food » ou «malbouffe » : quels effets ?

VBVM

La « junk-food » ou «malbouffe » :
quels effets ?

Le terme de « junk-food » est apparu récemment dans le vocabulaire des français, notamment chez les plus jeunes. Ce terme anglais désigne la « malbouffe », c’est-à-dire des aliments de mauvaise qualité, tant nutritionnelle que sanitaire.

Quels sont les dangers et les précautions à prendre ?

La junk-food désigne une alimentation de piètre qualité, souvent préparée et transformée par des procédées qui l’appauvrissent en nutriments et micronutriments essentiels.

Souvent riche en graisses et en sucre, la malbouffe comprend également de nombreux additifs, présents à la fois pour la conservation mais également en tant qu’exhausteurs de goûts, pour contrebalancer la perte de saveur due aux processus de transformation.

En ligne de mire, la restauration rapide et les snacks ultra transformés : pizza, hamburgers, paninis, chips, sodas…

Souvent disponible à prix abordable, la malbouffe a gagné du terrain notamment auprès des plus jeunes.

Rapidité, accessibilité et goût caractéristique conçu pour séduire (un savant mélange de gras et de sucre, dont notre cerveau raffole) forme un combo gagnant pour nous faire tomber dans le piège de la junk-food.

En nutrition, aucun aliment n’est mauvais en soi, tout étant dépendant de la fréquence de consommation et de la quantité consommée.
De ce fait, manger exceptionnellement de la junk-food n’est pas à blâmer. La méfiance s’impose vis-à-vis de la régularité de la consommation, qui peut rapidement entraîner une dégradation de l’état nutritionnel, et de l’état de santé en général.

Consommée régulièrement, la malbouffe a des effets délétères sur la santé. En effet, des études montrent le lien entre ce type d’alimentation de mauvaise qualité et le développement de pathologies telles que l’obésité, le diabète, les maladies cardio-vasculaires ainsi que la dépression.

En effet, la pauvreté en micronutriments engendre des carences nutritionnelles qui vont perturber l’équilibre de l’organisme, et la forte teneur en sucre va favoriser le développement du diabète dit de « type 2 » en réduisant l’efficacité d’une hormone essentielle dans la régulation de la glycémie : l’insuline.

Enfin, l’effet de l’excès de graisses, notamment des graisses dîtes « trans », n’est plus à démontrer sur la prévalence des accidents cardio-vasculaires.

Des stratagèmes existent pour limiter l’impact négatif de la junk-food :

– Par exemple, accompagner son hamburger d’une petite salade plutôt que de frites
– Eviter les sauces
– Eviter les sodas, très riches en sucres
– Profiter des alternatives, de plus en plus représentées : burger végétarien, par exemple.

Lorsque cela est possible, il est conseillé de privilégier des snacks « fait maison » et le jour-même, en allant par exemple dans une boulangerie plutôt que dans un lieu de restauration rapide.

Le saviez-vous ?

Le modèle alimentaire pouvant être consommé de façon quotidienne et sans limitation est celui dit méditerranéen, reposant sur une consommation de végétaux (fruits et légumes), de légumineuses (lentilles, pois, haricots secs…), d’huile d’olive, de noix, de poissons gras…et de vin rouge avec modération !

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun

Journée sportive du 22 juin

Rédigé par Sylvie - -
 

Faites du Sport

Pour la 2ème année consécutive , Bonnières sur Seine met le sport à l honneur !!

Le 22 juin 2019 ,les associations sportives et culturelles de la commune vous invitent ,sur l’initiative de la Mairie et du conseil municipal des jeunes ,à découvrir les nombreuses activités qui vous seront proposées tout au long de la journée , en famille, entre amis ou en solo 

Le principe ? : Pour 1 € par personne , un bracelet vous sera délivré ,vous permettant de venir découvrir un large éventail d’activités installées sur la commune.

En passant par la course à pied , la Zumba ,le Krav Maga , le basket , le sandfoot ou encore la pétanque le Ping-pong ou le poker , on se fait plaisir et pour la bonne cause !!
En effet l’ensemble des fonds récoltés sur la journée seront reversés à des associations handisports.

Un service de restauration vous sera également proposé par Car@iles et la Boule d’Or afin de pouvoir recharger les batteries et de profiter un maximum !

Demander le programme ! :
Le détail des activités proposées vous sera communiqué sport par sport dans les prochains jours
N’hésitez pas à nous poser vos questions , nous sommes là pour y répondre 

Classé dans : - Mots clés : aucun

Fin de l'année sportive

Rédigé par Sylvie - -
Chers adhérents et adhérentes,Tout d'abord ,je voudrais dire merci à toutes celles qui ont pu se libérer pour l'assemblée générale ,échanger des idées , partager le verre de l'amitié ainsi que déguster les spécialités culinaires préparées par les participantes.😄
Cette assemblée ne clôt pas notre année sportive qui se déroulera jusqu'au samedi 6 Juillet inclus .
Notre animatrice Carole ne pourra pas assurer ses cours pendant les 2 semaines à venir,c'est Marine ,notre jeune diplômée qui la remplacera et prendra en charge ses cours adultes et séniors pendant cette période.Nous seront heureuses de retrouver Carole à la rentrée.
Si vous le souhaitez,Florence ,dans le cadre de son entreprise ,organise des cours de pilâtes le samedi ,aux horaires habituels pendant les mois de Juillet et Août avec une petite participation financière.
En Juillet ,notre salle du gymnase lui est réservée ,par contre en Août ,il faudra descendre à la salle de danse rue Honoré.
Merci à celles qui n'auraient pas déjà reçu cette information de Florence ,de se rapprocher d'elle pour plus de renseignement.
Que dire de plus ,juste avant la rentrée,le 31 Août,il y aura une journée découverte au gymnase avec le support de nos trois animatrices afin de mieux promouvoir notre association.
Le forum des associations de Bonnières aura lieu le 7 Septembre avec une reprise de nos cours la semaine suivante.
Classé dans : - Mots clés : aucun

Pratiquer une activité régulière

Rédigé par Sylvie - -

Quelle alimentation pour accompagner la ménopause ?

La ménopause est une période de profonds bouleversements hormonaux. Elle s’accompagne de manifestations désagréables, telles que les bouffées de chaleur, mais elle nous rend également plus vulnérables, en particulier aux risques d’ostéoporose et à la prise de poids. Heureusement, pas de fatalité ! Une alimentation adaptée permet d’accompagner cette transition plus sereinement. 

Limiter l’impact de la ménopause sur mes os

Avec l’âge, il est normal de voir une diminution de la densité osseuse. Nous y sommes toutes confrontées un jour ou l’autre. La conséquence ? Nos os deviennent un peu moins robustes qu’auparavant et le risque de fracture augmente. Cette transformation est tout à fait normale. À la ménopause, elle est inévitable, mais ne doit pas être source d’angoisses pour autant.

C’est uniquement lorsque cette diminution du capital osseux est plus importante que la moyenne que l’on parle d’ostéoporose. Au moment de la ménopause, la réduction de la sécrétion d’œstrogènes, produits par l’ovaire, augmente ce risque. Tout l’enjeu sera donc de protéger ses os, de manière à éviter l’ostéoporose.

Concrètement, comment on fait ?

C’est le moment de faire le plein de calcium ! Selon les spécialistes, il faut compter 1200 mg par jour de calcium au minimum pour une femme en période de ménopause. On trouve du calcium en bonne quantité dans :

  • les yaourts nature (un yaourt apportera 150 mg de calcium environ)
  • Le lait entier (un verre de lait en comprend 120 mg)
  • Les fromages à pâte dure, comme le comté ou le parmesan
  • Les eaux minérales riches en calcium, comme Hépar, Contrex ou Talians
  • Les pommes de terre
  • Les légumes secs (lentilles…)
  • Les œufs

Pour faciliter l’absorption du calcium, la vitamine D est un indispensable. Celle-ci peut être prescrite par le médecin : il s’agit d’ampoules à prendre en une seule prise. Cependant, on en trouve naturellement dans le poisson, notamment les poissons gras comme le saumon, la sardine, le maquereau ou le hareng.

Enfin, pour faire le plein de vitamine D, l’exposition à l’ensoleillement joue un rôle très important. Une bonne raison de s’autoriser à prendre l’air dès que le soleil pointe le bout de son nez !

Les aliments à éviter

La prévention de l’ostéoporose passe également par la réduction de certains aliments néfastes, en particulier pendant la période de la ménopause. Mieux vaut éviter les consommations trop importantes de caféine, d’alcool et de tabac par exemple.

Pendant la ménopause, je surveille mon poids

Le déséquilibre hormonal engendre fréquemment une prise de poids. C’est pour cela que les spécialistes recommandent de surveiller son alimentation à l’approche et pendant toute la période de la ménopause. Une consommation accrue de légumes verts et de poissons, associée à une diminution des quantités de sucres rapides, de graisses et d’alcool vous aidera à garder le contrôle de votre poids. Le tout sans oublier de conserver une activité physique régulière !

Classé dans : - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles